Spread the love

L’ambassade de Tunisie en Algérie a fait savoir que les Algériens concernés par des voyages en Tunisie le 6 et le 7 janvier sont dans l’obligation de fournir un dossier contenant notamment un test PCR. L’ambassade, qui a communiqué ce mardi 5 janvier à travers sa page Facebook, précise que ce dossier concerne exclusivement ceux qui traversent le poste frontalier Babouch.

M2 | Tunisie: tourisme, hôtels, agences voyages, compagnies aériennes
=====Advertisement - Continue reading below=====

Ainsi, pour rentrer sur le territoire tunisien, les Algériens doivent présenter un test PCR qui prouve qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus. Le dossier à fournir contient également la carte de résidence pour ceux qui résident en Tunisie, le dossier d’inscription à l’université pour les étudiants, un justificatif d’identité pour celles et ceux qui sont mariés a des Tunisiens (iennes) ainsi que le registre de commerce pour les hommes d’affaires.

Il faut souligner que les Algériens devront s’acquitter, à partir de cette nouvelle année, d’une taxe concernant les véhicules pour se rendre en Tunisie, qui va de 2 500 à 10 000 dinars, suivant la catégorie des véhicules. Si cette taxe va permettre une entrée d’argent au Trésor algérien, elle pourrait impacter négativement le tourisme tunisien, qui constitue le secteur le plus névralgique de l‘économie de ce pays. Le caractère dissuasif de la taxe risque, en effet, de réduire les flux des touristes algériens vers la Tunisie, qui encaissera alors un sacré coup.

Il faut savoir que l’Algérie est l’un des pays qui fournissent le plus de visiteurs à la Tunisie. « Le marché algérien est l’un des marchés stratégiques pour le tourisme tunisien », avait d’ailleurs reconnu le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Ali Toumi, au mois de mai dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *