Spread the love

Les tours opérateurs qui ont répondu a l’appel du nettoyage de Tikjda d’Oran, de Annaba, de Constantine, de Souk Ahras, de Skikda, d’Alger, etc., ont été émerveillés par la beauté du site mais frappés et désolés par le degré d’insalubrité qui y règne.

=====Advertisement - Continue reading below=====

 Ces voyagistes qui représentent environ 250 agences ont répondu à l’appel qui a été lancé sur les réseaux sociaux par Sofiane Zane de l’agence Najah Travel de Bouira pour une journée de nettoiement. L’initiative du collectif des agences a été baptisée Djebelinair, et consiste en premier lieu à organiser une opération de dépollution à Tikjda qui demeure l’une des meilleures destinations pour beaucoup d’Algériens amoureux de la nature.De son côté, le parc national du Djurdjura (PND) a donné son accord pour accompagner cette action.

Cette action se veut aussi un rendez-vous entre les professionnels du tourisme pour donner l’exemple. Une rencontre pour jeter les bases d’un tourisme responsable et respectueux de la nature et de l’environnement.
“Le but de cette action est d’abord nettoyer le site. En même temps, nous menons une action de sensibilisation d’abord à l’encontre des agences elles-mêmes, car ce sont elles qui font venir des visiteurs à Tikjda. C’est l’occasion pour ces agences de voir ce que ces visiteurs laissent derrière eux comme déchets”, ajoute M. Zane, tout en soulignant qu’un projet de charte entre les parcs nationaux naturels et culturels et les agences de voyages est en gestation.

Une chose est certaine, promettent les voyagistes, l’opération de Tikjda se répètera à Béjaïa en novembre et à Constantine en décembre. Ce sera peut-être le début du chemin qui va mener vers la revalorisation de nos belles régions méconnues jusqu’ici par beaucoup d’Algériens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *