Spread the love

Voyages et immigration – La France a annoncé de nouveaux changements pour les ressortissants des pays tiers qui prennent des vols de et vers son territoire, dont les algériens. Ces changements entreront en vigueur à partir de ce vendredi, a indiqué le ministère français des affaires étrangères.

Air France : face aux syndicats, la "méthode" Ben Smith peut-elle marcher ?
=====Advertisement - Continue reading below=====

La France a fermé ses frontières depuis le 31 janvier dernier pour les ressortissants des pays extérieurs à l’Union Européenne, dont l’Algérie. Les autorités françaises ont mis en place, dans ce sens, un régime de motifs impérieux. Toutes les personnes souhaitant voyager entre la France et les pays concernés doivent ainsi, selon le cas, remplir une attestation d’entrée ou de sortie du territoire français en spécifiant la raison de leur voyage. Ces attestations doivent être accompagnées des pièce justificatives prouvant le motif avancé pour le déplacement.

Hier jeudi, le ministère français des affaires étrangères a indiqué, dans un communiqué, que les nouvelles mesures sur les voyages entre la France et les pays tiers avaient connu des changements, qui entreront en vigueur ce vendredi 12 mars.  « Cinq semaines après la mise en place de motifs impérieux pour les déplacements hors de l’espace européen, ce régime est amendé pour tenir compte de l’évolution épidémique internationale et ajouter un certain nombre de situations d’urgence qui constituent des motifs impérieux. », a expliqué le département de Jean Yves le Drian.

Vols de et vers la France : ce qui changera pour les algériens

Ainsi, ces changements concerneront tous les ressortissants des pays tiers, et notamment les algériens, qui prendront des vols de et vers la France. Dans ce sens, la liste des motifs impérieux sera élargie pour concerner notamment les couples mariés dont l’un des membres se trouve à l’étranger pour des raisons professionnelles. Le cas des enfants scolarisés en France, mais dont la résidence familiale est établie à l’étranger, seront également inclus dans la liste des motifs impérieux.

En outre, les autorités françaises ont également décidé d’inclure dans la même liste les personnes dont la résidence principale est établie en France. En d’autres termes, les algériens résidant légalement en France pourront désormais avancer leur volonté de rentrer dans ce pays comme un motif impérieux. Enfin, les étudiants qui doivent passer un concours, et les couples mariés avec enfant mais dont l’un des membres se trouve à l’étranger seront également inclus dans la liste des motifs pour lesquels les voyages entre la France et les pays tiers sont autorisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *